montage, démontage, test et suivi des respirateurs

version N° 1 CHRA Réanimation 04/10/2007 
Rédaction : JB. CHABLE (IDE) 
Vérification : C. Thomé (IDET) 
Approbation : Dr. M. Sirodot


1.  BUT


Ce  document  a  pour  but  de  s’assurer  du  bon  fonctionnement  des  appareils  de ventilation  mécanique  (respirateurs)  ainsi  que  de  leur  suivi  en  terme  de matériovigilance.


2.  DOMAINE D’APPLICATION


IDE / ASDE du service de réanimation


3.  DEFINITION


Les respirateurs sont destinés à suppléer la ventilation spontanée du patient. Leur bon fonctionnement est essentiel et fait l’objet d’une vérification et d’une traçabilité avant chaque utilisation.


4.  RESPIRATEUR BIRD 8400 STI


4.1  Matériel nécessaire


bird 8400

 

 

 

 

 

 

−  1 circuit BIRD stérile (1 capteur de débit,  1 diaphragme, 1 valve expiratoire)
−  1 jeu de tuyaux en Y
−  1 filtre humidificateur et antibactérien
−  1 raccord Mount
−  SHA (Solution Hydro Alcoolique)


4.2  Montage


Si le ventilateur ne fonctionne pas comme décrit ci-dessous, contacter le BIOMEDICAL par l'intermédiaire de l'IDET, et remplir la fiche de panne.
1.  S.H.A.
2.  Monter le diaphragme de la valve expiratoire, puis le corps de la valve expiratoire puis le capteur de débit. (flèche noire vers le bas + partie grise connectée sur la droite du respirateur)


bird 8400 2

 

 

 

 

 

 

3.  Monter les tuyaux du circuit inspiratoire et expiratoire 
4.  Monter un poumon d'essai sur la pièce en Y avec un filtre 
5.  Brancher les tuyaux d'air et d'oxygène du respirateur
6.  Brancher le cordon d'alimentation sur une prise ondulée 
7.  Mettre l'interrupteur sur 1 (panneau arrière), immédiatement le ventilateur procède à une vérification interne, celle-ci dure environ 5 secondes. Le ventilateur commence à fonctionner. 
8.  Régler les paramètres respiratoires comme suit :
Mode assisté-contrôlé, onde carrée
-  Volume courant : 500 ml
-  Débit de pointe : 60 l/mn
-  Fréquence respiratoire : 12 cycles /min
-  VACI-VS PEEP : 5 cm H2O
-  Sensibilité : - 2 cm H2O
-  Aide inspiratoire : off
9.  Régler les alarmes comme suit (impératif pour la vérification seulement)
-  Limite de pression haute : 50 cm d'eau
-  Limite de pression basse : 10 cm d'eau
-  PEEP-VS PEEP basse : 3 cm d'eau   
-  Fréquence respiratoire haute : 14
-  Volume minute bas : 4 litres
-  Apnée 20 secondes
-  Fréquence minimum imposée 13
10.  Si la diode « pause insp » est éteinte : passer au point 11.
Si la diode "pause insp" est allumé cela signifie qu’une valeur de plateau a été réglée sur le respirateur, il faut la supprimer :  
-  appuyer sur INSP/EXP-plateau jusqu’à l’affichage de IP suivi d’un chiffre.
-  Ramener la valeur de ce chiffre à 0 en appuyant sur la touche choix.
-  Retour au menu normal avec Ins-exp plateau. 
-  Le voyant pause Insp s'éteint. 
11. Vérifier l'étanchéité du circuit : 
-  Appuyer sur INSP/EXP-plateau. IhLd apparaît
-  Maintenir la touche choix enfoncée
-  La pression doit augmenter et se maintenir à une valeur. Si elle augmente
d'abord puis diminue, rechercher une fuite dans le circuit. Corriger la fuite et
recommencer ce test.  
-  Appuyer de nouveau 3 fois sur INSP/EXP-plateau
12. Vérifier que les paramètres du ventilateur sont bien ceux du paragraphe 8 ci-dessus, laisser le ventilateur fonctionner 2 minutes. Appuyer sur la touche "CHOIX", en bas à droite de l'écran, les valeurs suivantes doivent s'afficher : 
-  Volume minute : 6 ± 0,6 l/mn
-  Volume courant : 500 ± 75 ml
-  Rapport I/E : 1 : 7.5 ± 5 %
-  Fréquence respiratoire : 12 ± 2 Montage, démontage, test et suivi des respirateurs
13. Vérifier le bon fonctionnement de tous les types d’alarmes : 
- Alimentation : débrancher le cordon, le témoin "vent. inop"s'allume. Rebrancher pour annuler l'alarme et poursuivre la vérification 
- Limite de pression haute : serrer le poumon d'essai dans la main : le ventilateur interrompt l'insufflation et se met en expiration. Relâcher le poumon d'essai et appuyer sur la touche "REARMEMENT" pour éteindre l'alarme. 
- Limite de basse pression : séparer le poumon d'essai de la pièce en Y, l'alarme optique et acoustique de basse pression est activée rapidement suivie de l'alarme limite de pression de pointe basse. Replacer le poumon d'essai sur la pièce en Y. Réarmer. 
- Volume minute bas : régler la fréquence respiratoire sur 6 : l'alarme de bas volume-minute se déclenche dans les 30 secondes. Ramener la fréquence respiratoire sur 12. Réarmer. 
- Fréquence respiratoire haute : régler la fréquence respiratoire sur 15. L'alarme doit se déclencher dans les 30 secondes. Ramener la fréquence à 12. Réarmer. 
- Apnée : régler la fréquence respiratoire sur 0. Après une vingtaine de secondes, le témoin d'apnée s'allume et l'alarme acoustique résonne. Le ventilateur démarre alors une ventilation sentinelle en mode VACI. L'écran de surveillance affiche "AP" en clignotant. Appuyer sur "SILENCE". Ramener la fréquence respiratoire à 12. Réarmer. 
- Capteur de débit : débrancher le connecteur du capteur de débit de sa douille du panneau frontal. L'alarme acoustique est déclenchée, l'écran de bas volume minute affiche "…". Rebrancher le connecteur. Réarmer. 
- Circuit : pendant que le ventilateur fonctionne sur le poumon d'essai, débrancher le circuit de la valve expiratoire et en obstruer l'extrémité avec la main. Au bout de quelques secondes, l'écran affiche "CIRC" et l'alarme est déclenchée. Rebrancher le circuit. Réarmer. 
14. Après ces vérifications, il est possible de ventiler un patient. Remettre les réglages standard comme suit : -  Mode assisté contrôlé onde décroissante
-  Volume courant : 600 mL
-  Débit de pointe : 40 L/mn
-  Fréquence Ventilatoire : 15/mn
-  PEP : +5 cm H2O
-  Sensibilité : +2 cm H2O Montage, démontage, test et suivi des
respirateurs
-  Aide inspiratoire : OFF
-  Fi O2 : 50% (si respi. d’urgence mettre la fiO2 à 100%) Alarmes standard correspondant aux réglages précédents :
-  Limite de pression haute : 40 cm H2O
-  Limite de pression basse : 10 cm H2O
-  Limite de PEP basse : 3 cm H2O
-  Limite de volume minute bas : 5 L/mn
-  Limite de fréquence respi haute : 30/mn
-  Apnée maximun : 20 s
-  Fréquence mini imposée : 16/mn
15. Eteindre le respirateur : 
-  Mettre l’interrupteur (panneau arrière) sur 0
-  Appuyer longuement (3 secondes au moins) sur silence (face avant) 


4.3  Suivi des respirateurs BIRD 8400 STI


- Chaque respirateur à un numéro qui lui est propre (de 8 à 11 pour les respirateurs BIRD) et doit faire l’objet d’un suivi en terme de matériovigilance. Un classeur rouge (suivi des respirateurs) est disponible en salle de soins à cet effet.
- On doit y noter les dates de montage, de démontage et nettoyage du respirateur ainsi que le nombre d’heures de fonctionnement et l’étiquette du patient pour lequel il a servi.

4.4  Démontage des respirateurs BIRD 8400 STI


- Commencer par démonter le circuit respiratoire.
- Les tuyaux du circuit ainsi que le raccord MOUNT et le filtre HME sont à usage unique et donc à jeter.
- Pour enlever la valve expiratoire : appuyer sur le bouton en bas à gauche afin de pouvoir tourner la valve d’ 1/4 de tour vers la droite.
- Diaphragme de valve expiratoire, corps de valve expiratoire et capteur de débit sont à décontaminer dans une solution d’ ALKAZYME (dédiée à cette seule décontamination) avant d’être envoyé à la stérilisation.
- ATTENTION : concernant le capteur de débit, ne jamais le rincer sous l’eau du robinet mais utiliser une bassine d’eau propre. Ne jamais y introduire d’écouvillon ou autre objet. Ne jamais sécher à l’air comprimé.
- A la sortie de la chambre du patient, le respirateur doit être décontaminé avec une lavette imbibée d’ANIOSURF sans oublier le chariot et les roues. 


5.  RESPIRATEUR PURITAN BENNETT 840


5.1  Matériel


−  1 filtre expiratoire à Usage Unique
−  1 filtre inspiratoire à Usage Unique
−  1 jeu de tuyaux en Y
−  1 filtre humidificateur et antibactérien
−  1 raccord Mount
−  1 bouchon


5.2  Montage 


1.  Placer les filtres : 
-  expiratoire (muni d’un réservoir) côté gauche
-  inspiratoire côté droit
2.  Monter le circuit respiratoire, (étirer les tuyaux sans les déployer complètement)
3. Brancher l’oxygène et l’air comprimé ainsi que l’alimentations électrique (sur prise ondulée)
4.  Appuyer sur le bouton de mise en marche
5.  Sélectionner les paramètres : 
-  Adulte/Enfant
-  Type d’humidificateur : HME = filtre
Tube expiratoire non chauffé = humidificateur
Tube expiratoire chauffé = fil chauffant 
6.  Procéder aux tests : 
-  Sélectionner la touche ATR et dans les 2 secondes appuyer sur la touche test sur le côté gauche de l’appareil suivre les consignes affichées
7.  Une fois les tests terminés pré-programmer le respirateur afin de pouvoir gérer une urgence en l’absence de médecin : 
-  demander un nouveau patient + accepter
-  sélectionner le poids affiché, tourner la molette jusqu’à 65 kg et accepter
-  une nouvelle page s’affiche avec 3 paramètres (VAC, VVC, V-decl) l’accepter sans rien modifier
-  s’assurer des pré-réglages suivants :
•  Insufflation en onde décroissante
•  Volume courant : 550 mL
•  Débit d’insufflation : 45 L/mn
•  Fréquence Ventilatoire : 15/mn
•  PEP : +3 cm H2O
•  Sensibilité de déclenchement: 2 L/mn
•  FiO2 : 50%
8.  Éteindre le respirateur et le stocker.
9.  Lors de la mise en route pour une entrée : 
-  allumer le respirateur
-  sélectionner la touche "même patient" + accepter

La ventilation peut commencer avec ces paramètres présélectionnés en attendant l’arrivée du médecin.


5.3  Suivi

 

- Chaque respirateur à un numéro qui lui est propre (de 12 à 18 pour les respirateurs BENNET et doit faire l’objet d’un suivi en terme de matériovigilance. Un classeur rouge (suivi es respirateurs est disponible en salle de soin à cet effet.
- On doit y noter les dates de montage, de démontage et nettoyage du respirateur ainsi que le nombre d’heures de fonctionnement et l’étiquette du patient pour lequel il a servi.


5.4  Démontage

 

- Les tuyaux, les filtres inspiratoire et expiratoire ainsi que le raccord MOUNT et le filtre HME sont à usage unique et doivent être jetés.
- A la sortie de la chambre du patient, le respirateur doit être décontaminé avec une lavette imbibée d’ANIOSURF sans oublier le chariot et les roues.


6. Montage d’un circuit expiratoire chauffé


6.1  Matériel


−  1 circuit expiratoire chauffé 
−  1 poche de 3L d’Eau Pour Préparation Injectable
−  1 humidificateur chauffant type MR730 (cocotte)
−  1 câble de température
−  1 câble d’alimentation des 2 tubes (inspiratoire et expiratoire)
−  S.H.A.

6.2  Montage


−  S.H.A.
−  Si ce n’est pas déjà le cas, mettre l’humidificateur chauffant sur le support et le brancher
−  Mettre la chambre sur l’humidificateur
−  Suspendre la poche d’eau sur une potence
−  Raccorder la tubulure à la poche d’eau
−  Raccorder le tuyau court bleu (inspiratoire) au filtre inspiratoire et à la chambre
−  Raccorder le reste du tuyau bleu (inspiratoire) à la chambre
−  Raccorder le tuyau blanc (expiratoire) au filtre expiratoire
−  Raccorder la sonde de température à l’humidificateur (prise côté droit) et aux 2 extrémités du tuyau inspiratoire
−  Raccorder l’alimentation des résistances des  tuyaux inspiratoire et expiratoire à l’humidificateur (prise côté droit).
−  Mettre l’humidificateur en marche
−  Régler la température de chambre à 40°C et le gradient de température à – 3°C pour un patient intubé
−  Régler la température de la chambre à 34°C et le gradient de température à – 3°C pour un patient sous V.N.I.

 

6.3  Test

 

−  Pour le respirateur BIRD, le montage d’un tube expiratoire chauffé ne modifie pas le déroulement des tests.
−  Pour le respirateur BENNET le type d’humidificateur doit être renseigné au début des tests si l’humidificateur chauffant est installé avant les tests.
−  Pour le respirateur BENNET, si l’humidificateur est monté après les tests (patient déjà ventilé) :
Dans l’écran du bas, appuyer sur l’onglet des dossiers
Choisir autres réglages
Changer le type d’humidificateur pour tube expiratoire chauffé (volume de la chambre : 280 mL)


7.    MOTS CLES


-  Respirateur
-  Ventilateur
-  Ventilation

texte 2

 

Une valeur est requise.