prise en charge post-opératoire des patients de chirurgie cardiaque

Le temps opératoire

    1. Temps anesthésique

Pose kt artériel radial droit
Induction, intubation, entretien
Pose du Kt veineux central (JID le + souvent)
Pose d’une sonde urinaire
Installation du patient, Badigeonnage thorax, abdomen et scarpa +/- jambe si prélèvement saphène
Mise en place des champs chirurgicaux

 

    1. Temps Chirurgical

  • Incision, sternotomie, ouverture péricardique
    Canulation
    Départ en CEC (après héparinisation)
    Arrêt ventilation
    Clampage aortique
    Injection des solutés de cardioplégie (arrêt des mouvements cardiaques)
    Geste cardiaque (PAC, RVA, RVM, plastie…)
    Reprise de la ventilation
    Purge des cavités cardiaques
    Déclampage aortique
    Reprise activité cardiaque (défibrillation interne si besoin)
    Normalisation hémodynamique
    Décanulation
    Neutralisation de l’héparine par protamine
    Mise en place des drains mediastinaux, ± pleuraux si ouverture pleural (lors de prelevements mammaires)
    Mise en place des électrodes épicardiques
    Fermeture sternale
    Fermeture cutanée
    Pansement

 

  1. PEC Post opératoire

 Surveillance initiale et réveil en SSPI puis transfert en USC ou au SIPO

Transfert médicalisé en USC assuré par l’équipe d’anesthésie

A l’arrivée du patient :
-Branchement des drains en aspiration (- mmHg )
-scoper le patient, brancher le KT artériel puis intégration des constantes
-Pas de bilan d’entré car celui-ci a été effectué en SSPI (à verifier)
Les 12-18  premières heures :
            -Surveillance horaire (constantes, drains mediastinaux ± pleuraux)
-Analgésie multimodale
-boissons autorisées
-Début d’une anticoagulation par HNF à H+6 si valve mécanique, drains non productifs et chirurgien OK
-lit strict
J1 :
-Bilan du matin (NGP, TP, TCA, ionogramme sanguin, GDSA, troponine, ECG, RP)
-Surveillance / 2H (constantes, drains)
-Début de l’alimentation PO
-Mise au fauteuil
-Prophylaxie thromboembolique par HBPM
-Aspirine si PAC ou remplacement valvulaire biologique
J2 :
-Bilan du matin (NGP, TP, TCA, ionogramme sanguin, GDSA, troponine, ECG, RP)
-Ablation des drains chirurgicaux (contrôle RP post ablation)
-Déconditionnement (ablation KT, SAD urinaire)
-Sortie du patient en service de chirurgie cardiaque

 

    1. OU Transfert en réanimation Transfert médicalisé en réanimation assuré par l’équipe de réanimation


A l’arrivée du patient :
-Branchement des drains en aspiration (- mmHg )
-Branchement du patient au respirateur de la chambre
-scoper le patient, brancher le KT artériel puis intégration des constantes
-verifier le bon fonctionnement des électrodes épicardiques
-Prélèvement du bilan biologique (NGP, TP, TCA, fibrinogene, ionogramme sanguin, GDSA, troponine)
-Enregistrement d’un ECG 12 dérivations
-Radiographie de thorax (position du KTc, des drains chirurgicaux…)
Les 12-18  premières heures :
            -Surveillance horaire (constantes, drains mediastinaux ± pleuraux)
-Poursuite du réchauffement.
-Sédation par PROPOFOL IVSE
-Extubation entre H3 et H6 si normothermie, absence de complication hémorragique, hémodynamique stable, ventilation aisée sans hypoxémie.
-Analgésie multimodale
-Début d’une anticoagulation par HNF à H+6 si valve mécanique, drains non productifs et chirurgien OK
-lit strict
J1 :
-Bilan du matin (NGP, TP, TCA, ionogramme sanguin, GDSA, troponine, ECG, RP)
-Surveillance / 2H (constantes, drains)
-Début de l’alimentation PO
-Mise au fauteuil
-Prophylaxie thromboembolique par HBPM
-Aspirine si PAC ou remplacement valvulaire biologique
J2 :
-Bilan du matin (NGP, TP, TCA, ionogramme sanguin, GDSA, troponine, ECG, RP)
-Ablation des drains chirurgicaux (contrôle RP post ablation)
-Déconditionnement (ablation KT, SAD urinaire)
-Sortie du patient en service de chirurgie cardiaque

 

Une valeur est requise.